adultération


adultération

adultération [ adylterasjɔ̃ ] n. f.
• 1374; lat. adulteratio
Vx Altération, falsification.

adultération nom féminin (latin adulteratio) Action d'adultérer, de falsifier quelque chose. ● adultération (synonymes) nom féminin (latin adulteratio) Action d' adultérer , de falsifier quelque chose.
Synonymes :

⇒ADULTÉRATION, subst. fém.
I.— Action d'adultérer (sens I A); résultat de cette action :
1. Aujourd'hui, cette frelaterie des produits, cette adultération criminelle a gagné le commerce intérieur et le commerce des choses les plus nécessaires à la vie.
H. BALZAC, Œuvres diverses, t. 3, 1850, p. 549.
2. On dirait qu'il n'y a pas d'accommodation possible à l'agitation incessante, à la dispersion intellectuelle, à l'alcoolisme, aux excès sexuels précoces, au bruit, à la contamination de l'air, à l'adultération des aliments.
A. CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 279.
Rem. Le mot, comme le verbe adultérer, indique une altération coupable et appartient principalement à la lang. du dr.
II.— Au fig. Action d'adultérer (sens I B); résultat de cette action :
3. ... ces adultérations sont plus sensibles encore si vous écoutez, après l'office des complies, le Salve Regina. Celui-là, on l'abrège de plus de moitié, on l'énerve, on le décolore, on l'ampute de ses neumes, on en fait un moignon de musique ignoble; si vous aviez entendu ce chant magnifique dans les Trappes, vous pleureriez de dégoût, en l'écoutant braillé à Paris, dans les églises.
J.-K. HUYSMANS, En route, t. 1, 1895, p. 179.
4. ... le peuple dont les niveaux d'aspiration et d'attente sont trompés par des circonstances historiques ou par le fonctionnement perverti des institutions et l'adultération des habitudes sociales, a des ressorts de développement détendus et affaiblis.
F. PERROUX, L'Économie du XXe siècle, 1964, p. 417.
Rem. Signalé comme arch. par Pt ROB.; il faut ajouter que, si le mot est rare, il note spécifiquement l'idée d'une altération coupable au regard d'un système donné de valeurs et de normes.
Prononc. :[]. Harrap's 1963 transcrit : .
Étymol. ET HIST. — 1. 1374 « action de détourner de la foi jurée » (J. GOULAIN, Rational du devin office ds GDF. Compl. : Si est sacrilege quant, depuis qu'elle est ainsi consacree a Dieu, qui la veult par adulteracion ou separacion violer), attest. isolée; 2. 1579 « falsification » (A. LE POIS, Discours sur les medalles antiques, ch. II, ibid. :Quelquefois s'est esmeue une sedition entre les soldats romains pour l'adulteration des monnoyes dont on les payoit); 3. 1751 spéc. dr. (Encyclop. t. 1 : adultération... action de dépraver et gâter quelque chose qui est pur en y mêlant d'autres choses qui ne le sont pas... (pharmacie) action de falsifier un médicament, en y ajoûtant quelque chose qui en diminue la vertu, ou en le mêlant avec quelqu'autre qui, en ayant la même couleur, n'est pas aussi chère).
Empr. au lat. adulteratio (PLINE, Hist. naturelle, 1, 12 ds TLL s.v., 881, 64 : in omnibus odoribus aut condimentis dicuntur adulterationes).
STAT. — Fréq. abs. litt. :6.
BBG. — BAILLY (R.) 1969. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — Comm. t. 1 1837. — Lar. comm. 1930. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — NYSTEN 1814-20. — PRIVAT-FOC. 1870.

adultération [adylteʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1374; du lat. adulteratio, de adulterare. → Adultérer.
Vx ou didact. (littér.). Action d'adultérer (2. et 3.), résultat de cette action. || L'adultération des monnaies, des médicaments. Falsification.L'adultération des mœurs, des habitudes sociales.Une, des adultérations.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adulteration — Adultération Une adultération est une pratique frauduleuse consistant en l’ajout d’un produit de moindre valeur à un autre produit, qui est alors vendu ou donné pour ce qu’il n’est pas. Il peut arriver que l additif (dit adultérant) soit toxique …   Wikipédia en Français

  • adulteration — I noun contamination, corruption, defilement, degradation, deterioration, fraudulence, impairment, infection, perversion, pollution, spuriousness, weakness associated concepts: drugs, food, purity of food II index contaminate, defilement …   Law dictionary

  • Adulteration — A*dul ter*a tion, n. [L. adulteratio.] 1. The act of adulterating; corruption, or debasement (esp. of food or drink) by foreign mixture. [1913 Webster] The shameless adulteration of the coin. Prescott. [1913 Webster] 2. An adulterated state or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • adultération — ADULTÉRATION. s. f. Terme de Jurisprudence. Action de gâter et de dépraver ce qui est pur. L adultération des monnoies est un délit capital …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • adulteration — (n.) c.1500, from L. adulterationem (nom. adulteratio), noun of action from pp. stem of adulterare corrupt, falsify; debauch; commit adultery, from ad to (see AD (Cf. ad )) + L.L. alterare to alter (see ALTER (Cf. alter)) …   Etymology dictionary

  • adulteration — [ə dul΄tər ā′shən] n. 1. an adulterating or being adulterated 2. an adulterated substance, commodity, etc …   English World dictionary

  • ADULTÉRATION — s. f. T. de Jurispr. Action de gâter et de dépraver ce qui est pur. L adultération des monnaies est un crime capital. Il est peu usité.  En Pharmacie, L adultération des médicaments, L action de les adultérer, ou Le résultat de cette action …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ADULTÉRATION — n. f. Action d’adultérer. L’adultération des monnaies est un crime. L’adultération des médicaments …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Adultération — Une adultération est une pratique frauduleuse consistant en l’ajout d’un produit de moindre valeur à un autre produit, qui est alors vendu ou donné pour ce qu’il n’est pas. Il peut arriver que l additif (dit adultérant) soit toxique. Détection… …   Wikipédia en Français

  • adulteration — /euh dul teuh ray sheuhn/, n. 1. the act or process of adulterating. 2. the state of being adulterated. 3. something adulterated. [1500 10; < L adulteration (s. of adulteratio); see ADULTERATE, ION] * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.